Approche mixte DMEDès que l’on commence à lire sur la DME sur les réseaux sociaux, on se rend vite compte qu’il y a un débat assez polarisé sur la place de la purée dans la DME, mais plus précisément sur le fait de donner des cuillères de céréales ou de purées, donc de nourrir soit même bébé à la cuillère en plus d’offrir des morceaux d’aliments de façon autonome.

Certains sujets ne font pas consensus à ce jour au niveau des professionnels et des groupes Facebook : c’est le cas ici.

Voici pourquoi nous, Nutri-Énergie et ses partenaires, ne conseillons pas cette approche à l’heure actuelle. 

Principe de précaution 

Y a-t-il des preuves que la diversification mixte est dangereuse? Non.
Y a-t-il des preuves que la diversification mixte est sécuritaire? Non.
La confusion aspiration-mastication existe-t-elle? On ne le sait pas, en fait personne ne le sait à ce jour!

Bien sûr, il y a ce qu’on appelle des histoires de cas, c’est-à-dire des expériences de parents ayant pratiqué l’approche mixte où il n’y a eu aucun problème rapporté. Mais le fait que plusieurs parents l’aient fait sans problème ne peut constituer une preuve comme quoi un professionnel de la santé peut la recommander à la population générale, même s’il l’a fait lui-même.

Pourquoi? À cause du principe de précaution!

En présence d’absence de preuve sur la sécurité d’une pratique, un professionnel de la santé ne peut le recommander de façon générale, soit sans faire une évaluation personnalisée de l’enfant.

Très peu d’études scientifiques ont été faites sur la DME jusqu’à présent.
Par contre, chez l’adulte, le simple fait de se faire nourrir augmente le risque de s’étouffer et/ou de faire de fausses routes. L’un des principes de base pour une déglutition sécuritaire est le fait de s’alimenter seul chez l’adulte : est-ce différent chez l’enfant? Justement, il n’y a pas de réponse à cette question, d’où le principe de précaution.

Le but n’est pas de faire peur ici, mais affirmer qu’il n’y a pas de risque à pratiquer l’approche mixte est tout simplement inexact.

On ne le dira jamais assez, chaque enfant est différent. Il est possible que plusieurs bébés puissent pratiquer l’approche mixte sans problème, un peu comme plusieurs bébés prennent le biberon et sont aussi allaités sans problème. Dans le cas de la confusion sein-tétine, Bébé risque de refuser le sein et pourrait mener à l’arrêt de l’allaitement. Un bébé qui s’étoufferait, ou pire qui décèderait, suite à une confusion aspiration-mastication serait définitivement un bébé de trop ! Personne ne veut ça : ni nous, ni vous! Tout le monde s’entend là-dessus. 

Comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir!

Bonne DME ! 

Pour toutes interrogations, n’hésitez pas à rencontrer une nutritionniste-diététiste qui pratique en pédiatrie.